top of page
  • Photo du rédacteurkaterina

Âgisme : une campagne par des vieux, pour des vieux (mais pas que !)

Et si la construction d’une société plus inclusive passait par des projets impliquant les vieilles et les vieux ? C’est le pari qu’a fait l'Institut méditerranéen des métiers de la longévité (i2ml) de l'Université de Nîmes. Acteur de référence en Occitanie, l’i2ml lance avec 4 partenaires une campagne pour sensibiliser aux représentations négatives liées à l’âge, fruit d’un travail qui a mobilisé 2 groupes de participants à Uzès et Nîmes.

Coup de cœur !


Attention ! Âgisme. Crédits : Stéphane Juban sur Unsplash

"Comment, selon vous, la société perçoit-elle les personnes âgées ? Plutôt positivement, plutôt négativement ou de manière neutre ?"


C’est par cette question, posée à 2 groupes de personnes mobilisées à Uzès et Nîmes, qu’a débuté le projet "lutte contre l’âgisme" mené par l'Institut méditerranéen des métiers de la longévité en collaboration avec 4 partenaires : Age Plateform Europe, la Croix Rouge Française, les associations Château Silhol et ADAO Occitanie.


L’objectif du projet ? Communiquer sur l’âgisme, en mobilisant des personnes dont l’âge subjectif varie probablement entre 0 et 99 ans. Pendant plusieurs semaines, les participants ont partagé leur vécu, échangé sur l’âgisme, ses différentes formes et ses conséquences.


Démarré à l’été 2022, le projet aboutit avec la diffusion de supports de sensibilisation réalisés par les participants, pour nous toutes et tous… sans distinction d’âge !


Embellir demain


Car la campagne s’inscrit dans une perspective intergénérationnelle. Et ça fait du bien ! Elle met l’accent sur ce que jeunes et vieux / vieilles peuvent s’apporter, dans un lien de réciprocité.


A Nîmes, le travail mené par les participants a donné lieu à la création d’affiches avec 2 messages clés. Le premier, "Jeunesse, vieillesse, restons unis pour la vie !" encourage l’unité entre les générations.




Le second, "Demander un peu d'aide peut embellir demain et plus encore" adopte une perspective inclusive, soulignant que l'aide peut circuler entre jeunes et vieux... mais pas que !



A Uzès, la mise en scène d’une saynète chez un fleuriste a donné lieu à la réalisation d’une vidéo sur le langu-âge des fleurs :



Après avoir vu la vidéo, vous diriez que vous êtes plutôt team rose... ou pivoine ?


Pour en savoir plus, rdv sur le site de l'i2ml.


Et pour rejoindre la conversation, ça se passe sur Instagram : @Coupdevieilles !


 


Posts récents

Voir tout

Opmerkingen


bottom of page