Coup de vieilles est né de la nécessité de revaloriser celles et ceux qu’on appelle "aînés", "seniors" ou "personnes âgées", en particulier les femmes.

"Vieja, tonta, y fea" : c’est de cette manière que se décrit souvent ma grand-mère maternelle, immigrée devenue Française suite à la guerre civile espagnole.

 

Vieja, c’est-à-dire vieille, puisqu’elle soufflait cette année sa 95ème bougie. Tonta, c’est-à-dire bête, puisqu’elle n’a pas eu la chance de faire des études et puisqu’on sait bien qu'une femme est par définition moins intelligente qu’un homme. Fea, c’est-à-dire moche, puisque que beauté rime avec jeunesse et vieillesse avec dépréciation voire haine de soi. Une phrase prononcée avec légèreté et qui m’a vaccinée contre la rhétorique âgiste.

 

La raison d’être de Coup de vieilles est ainsi liée au constat d’un âgisme tantôt latent, tantôt évident. Tantôt conscient, tantôt intériorisé ou invisibilisé. L’enjeu ? Interroger nos représentations et contribuer à une vision plus équilibrée du vieillissement.

 

Parce qu’entre la vieille jeune, à qui on attribue les qualités de la jeunesse comme la beauté ou le dynamisme, et la vieille vieille, figure repoussoir et stéréotypée qu’on associe à l’incapacité, l’inutilité voire pire, la dépendance, il y a pour ainsi dire cinquante nuances de gris ! Aussi parce que, qu’on le veuille ou non, il y a de la "vie" dans le fait de "vieillir" : avec un peu de chance, nous serons tous et toutes amenés à devenir vieux/vieilles alors mieux vaut faire en sorte que ce soit dans de bonnes conditions.

 

C’est pour apporter ma petite pierre à l’édifice anti-âgiste et contribuer à une société où tous les âges et les générations aient leur place que j’ai créé ce blog. Envie de pousser un coup de gueule, de partager un coup de cœur sur une initiative qui donne à voir une autre image des vieilles et vieux, de témoigner sur l'âgisme ? N'hésitez pas à m'écrire via la page "contact". 

 

En attendant, bonne lecture :)

Qui suis-je ?

Salut à toi ! Moi c'est Katerina, un pur produit européen : 50 % Française, 30 % Grecque, 20 % Espagnole (proportions variables en fonction des jours). Passionnée par les enjeux du vieillissement et par l’intergénérationnel, je me suis impliquée après un parcours en communication dans des projets associatifs pour améliorer le quotidien des personnes âgées en France et en Belgique. J’aime la photo, les vieux, les plats mijotés, les gens inspirés et bien d'autres choses encore !

Katerina_Coup de vieilles.JPG
pexels-cottonbro-4661304.jpg

Qu'est-ce que l'âgisme ?

"L’âgisme est le fait d’avoir des préjugés ou un comportement discriminatoire envers des personnes ou des groupes en raison de leur âge. L’âgisme peut prendre de nombreuses formes, notamment des comportements fondés sur des préjugés, des pratiques discriminatoires ou des politiques et pratiques institutionnelles tendant à perpétuer les croyances de ce type. (…) Des études scientifiques laissent entendre que l’âgisme pourrait être désormais encore plus répandu que le sexisme ou le racisme. Cette situation a des conséquences graves à la fois sur les personnes âgées et la société dans son ensemble".

Organisation Mondiale de la Santé

Chacun d’entre nous ne se réduit pas à l’âge qu’il a.

Nous pouvons d’ailleurs, dans une même journée, avoir plusieurs âges.

Laure Adler